À propos

Un artiste heureux dans sa galerie, lors du vernissage de ses oeuvres, le 30 juin 2013.

Un artiste heureux dans sa galerie, lors du vernissage de ses oeuvres, le 30 juin 2013.

Depuis tout près de trente ans, j’habite l’Île Verte. J’ai tenté de la découvrir de mille façons :
la marche, le vélo, la raquette, le bateau, le ski, le traîneau à chiens…
Sa beauté, son mystère, sa sauvagerie, sa douceur me fascinent été, hiver, printemps, automne.
Mon goût de la rêverie trouve ici une stimulation vivante.

Ma peinture, figurative, s’inscrit dans le cadre de cette recherche : le fleuve, la lumière
continuellement changeante, les rochers parfois massifs parfois langoureux, les épinettes dénudées,
les petites maisons… en toute saison sont un plaisir pour l’oeil. Bout d’en haut, bout d’en bas,
côté nord, côté sud, par mon travail pictural, je tente d’en saisir l’essentiel.

Si avec l’âge on retrouve l’enfant qui sommeille, je dois dire qu’à plusieurs égards je retrouve
ici des images de mon Témiscouata natal, avec en prime un Saint-Laurent magnifique
qui s’amuse à changer au gré des marées.

Quelle belle décision j’ai prise en décidant de vivre à l’Île Verte.